Ouverture du co-working au sein du nouveau QG nantais d’Open Lande

Communiqué de presse - Lundi 5 octobre 2020

Open Lande inaugure un lieu dédié à l’impact social et environnemental sur l’Île de Nantes.  Carrefour de talents, d’énergies citoyennes et entrepreneuriales, il met à disposition une trentaine de places en co-working.

Open Lande débarque au cœur de Nantes

L’écosystème Open Lande s’adresse aux professionnels, aux entreprises et organisations, et aux territoires en quête de transformation. « Nous accélérons la conversion écologique de tous les métiers » explique Walter Bouvais, co-fondateur d’Open Lande avec Marine Laurent, Pascale Guiffant et Sylvain Mauger.

Le projet Open Lande a bénéficié de deux ans de prototypage sur un grand domaine situé à 30 minutes de Nantes. Les fondateurs avaient déjà en tête de s’implanter au cœur de la Métropole.

« C’est chose faite, avec ce ‘réacteur urbain’ que nous ouvrons sur l’Île de Nantes, dans le creuset bouillonnant du quartier de la création », explique Walter Bouvais. Cette installation, préparée activement depuis un an, s’est faite avec l’appui de la délégation régionale du groupe La Poste.

32 postes au sein d’un tiers-lieu inspiré du vivant

Le lieu, qui a ouvert ses portes il y a quelques jours, propose une trentaine de postes de coworking ouverts aux professionnels : indépendants, entreprises et associations.
Le bâtiment de 350 m2 offre également des espaces de réunion, de détente, ainsi qu’une salle de créativité et de conférences.

Une petite dizaine de postes sont encore disponibles, à plein temps ou à mi-temps. Cette dernière formule, très prisée, permet de conjuguer des journées en télétravail tout en conservant un pied dans un écosystème riche en contacts et en projets.

L’atmosphère originale frappe immédiatement les visiteurs. De la lumière, de grandes fresques aux murs, des aménagements et un mobilier élégants, entièrement conçus en ré-emploi.
Beau, utile, durable : c’est le cahier des charges ambitieux que l’équipe a fixé pour ce lieu. La direction artistique imaginée collectivement plonge dans un imaginaire puissant et les biotopes précieux de notre planète. Et le pari de sa mise en œuvre est relevé par le collectif d’architecture Inch et le studio Katra.

Les aménagements ont été conçus avec priorité à l’économie circulaire et au ré-emploi.

« Les bureaux ont connu une première vie de podiums de défilé de mode », raconte Marine Laurent, chef d’orchestre de ce nouvel espace. On y trouve aussi tous les services attendus d’un spot créatif et entrepreneurial, avec un soin particulier pour des solutions éco-responsables.

« Nos coworkers ont un accès privilégié à notre programmation d’évènements autour de l’entrepreneuriat à impact, de retours d’expérience, d’initiatives artistiquessans oublier l’équipe Open Lande jamais trop loin », complète Marine.

Plus qu’un simple espace de travail partagé, c’est un hub de personnes et de projets qui vont dans la même direction

Les tout premiers co-workers ont investi les lieux depuis la mi-septembre. Ce sont des professionnels ou des petites équipes qui souhaitent un lieu de travail, de synergie et de réseau. Tous partagent cet élan d’agir au service d’une économie qui prenne enfin soin de la Terre et des humains.

A l’exemple d’Anna Morio : au sein de
l’entreprise Pur Projet, elle accompagne les caféiculteurs du sud de la Colombie à restaurer les écosystèmes dont ils dépendent, tout en améliorant leurs conditions de vie.
La crise sanitaire a contraint les équipes Pur Projet à rentrer en France. Anna se retrouve sans bureau. « Pur Projet m’a proposé de m’installer à Open Lande. Nous partageons les mêmes valeurs sociales et environnementales. C’est beaucoup plus qu’un simple espace de travail. J’ai intégré un groupe de personnes et de projets qui travaillent dans la même direction ».

Fraîchement arrivé de Lyon, Amaury Poudray dirige une agence de design. Avec un réseau mondial d’artisans, il conçoit des objets et du mobilier qui allient écologie, humain et beauté de la création manuelle. « J’ai trouvé à Open Lande un point de base avec du sens et du collectif », dit-il pour expliquer son choix de travailler ici.

Guillaume Gautier accompagne des PME et des industries dans leur management opérationnel. Son truc à lui, c’est de mettre en place des process à partir des humains et non l’inverse. « La raison d’être d’Open Lande résonne avec ma sensibilité RSE », se réjouit-il.

Il y aussi Caroline Lefranc Chedmail, coach et facilitatrice en systémie pour les organisations, Laurent Gallazo responsable du développement de Benenova, une plate-forme d’engagement bénévole, les équipes du réseau Entreprendre pour Apprendre, celles de la start-up Beem …Ainsi que d’autres porteurs de projets qui les rejoignent en ce moment-même.

En solo ou en équipe(s), contactez Marine pour organiser une visite des lieux.

Contact

Crédit photo : Be.Will

Co-working
Marine LAURENT
marine@openlande.co

Presse 
Walter BOUVAIS
presse@openlande.co

Communiqué à télécharger

Photos

Libres de droit à télécharger – crédit : Be.Will